Dinosaures Découverts en Asie

Chine : des Ailes de Chauve-Souris faisait Planer ce Dino (Ambopteryx -163 Mo)

O.D. - SCIENCE & VIE N°1222 > Juillet > 2019

Chine : Œufs et Nouveau Dino

TOUT COMPRENDRE N°93 > Avril > 2018

Mongolie : Le Premier Raptor Semi-Aquatique

O.D. - SCIENCE & VIE N°1206 > Mars > 2018

Les Ptérosaures pondaient en Colonie

S.B. - POUR LA SCIENCE N°483 > Janvier > 2018

L'Ornithorynque des Dinosaures

SCIENCES ET AVENIR N°851 > Janvier > 2018

Dinosaure à Plumes

POUR LA SCIENCE N°475 > Mai > 2017

Mystérieux Fossiles de Dinosaures

À première vue, cet amas de fossiles datant de 120 millions d’années semble être un nid de bébés, surveillé par un dinosaure plus âgé, peut-être un frère ou une sœur.

"C'est ce qui me saute aux yeux, comme à tout le monde", admet le paléontologue Brandon Hedrick, qui a récemment étudié l’amas d’environ 90 cm de diamètre, mis au jour par des fermiers dans le nord-est de la Chine. Mais plus Hedrick en étudiait les détails, moins cela ressemblait à des petits en train d'être couvés. Le scientifique a donc émis deux autres hypothèses.
Les dinosaures se cachaient peut-être dans un terrier, qui se serait efiondré sur eux. Cette espèce - baptisée Psittacosaums, ou "lézard-perroquet", à cause de son bec volumineux - vivait sans doute en grands troupeaux. "Ces herbivores étaient très répandus, poursuit-il. On en trouvait à travers toute l’Asie, et les dinosaures carnivores de l'époque devaient en rafioler".
Mais il y a un scénario plus probable, étant donné la position des corps et la nature de la roche qui les entoure : ces créatures ont pu être victimes d’une coulée de boue qui les aurait subitement emportées et menées vers la mort.

A.R.W. - NATIONAL GEOGRAPHIC N°189 > Juin > 2015

L'Œuf à la Côte

ÇA M'INTÉRESSE N°412 > Juin > 2015

Un Nouvel Animal Préhistorique sème le Trouble

C'est par hasard, en réalisant une petite émonstration de ses techniques de fouilles devant des cameras, que le paléontologue Xing Xu, de l'Académie chinoise des sciences à Pékin, est tombé sur un gigantesque dinosaure à bec très étonnant !

Cinq mètres de haut pour 8 de long, et un poids estimé à 1,4 tonne : Gigantoraptor erliariensis a de quoi impressionner... surtout pour un oviraptosaure, la famille parmi laquelle a été classé ce nouvel individu, et dont les autres membres ne dépassent généralement pas les 40 kg !

Pour les paléontologues, ces dinosaures bipèdes à plumes seraient le groupe le plus proche des oiseaux modernes. Or, on pensait jusqu'ici que l'évolution des dinosaures vers les oiseaux s'était accompagnée d'une réduction de la taille...

Ce fossile découvert en Mongolie intérieure, 35 fois plus lourd que ses cousins et datant de l'extrême fin du Crétacé (de -89 à -65 millions d'années) vient donc semer le trouble.

E.H. - SCIENCE & VIE > Août > 2007
 

   
 C.S. - Maréva Inc. © 2000 
 charlyjo@laposte.net