Index MICROBIOLOGIE -> BACTÉRIOLOGIE -> INFECTIOLOGIE 
 
 RECHERCHER dans PLANÈTE GAÏA 
 
 
Maladie de Lyme : Infections par les Tiques

Se Balader dans les Bois rend-il Malade ?
Tiques et Maladie de Lyme : une Coévolution

ÇA M'INTÉRESSE Questions-Réponses N°13 > Février-Avril > 2016
F.S. - POUR LA SCIENCE N°433 > Novembre > 2013

Maladie de Lyme, les Tiques Attaquent

Cette infection bactérienne - provoquée par une morsure de tique - peut se révéler très handicapante. Décryptage d’une maladie protéiforme et très controversée à l’heure ou les promenades dans les bois vont exposer des milliers de personnes.

Mystérieuse maladie de Lyme... Transmise par les tiques porteuses de la bactérie Borrelia, cette infection (aussi appelée borreliose de Lyme) tire son nom d’une petite bourgade du Connecticut (Etats-Unis) ou ont été décrits, à la fin des années 1970, les premiers cas cliniques. Cette affection est responsable de problèmes cutanés, neurologiques, articulaires et - exceptionnellement - cardiaques et oculaires. Mais avec au moins 70 symptômes possibles, le diagnostic de la maladie est très difficile à poser. Et les tests sanguins, controversés, sont souvent mal utilisés. Résultat : les traitements sont fréquemment prescrits trop tard.
Une problématique propre à alimenter controverses et débats passionnés. Les associations de malades estiment en effet que déni medical et omerta des autorités de santé sont responsables d’une large sous-estimation des cas et d’une mauvaise prise en charge de la maladie, sources d’errance médicale. Pour les autorités médicales, au contraire, le nombre de personnes infectées est stable et celles-ci peuvent être le plus souvent guéries par la prise d’antibiotiques durant trois semaines. Différents rapports ont bien tenté de mettre un peu d’ordre dans ce tableau, le dernier en date étant celui du Haut Comité de santé publique (HCSP) remis en décembre 2014. Il plaide, entre autres, pour une meilleure information des patients et des médecins vis-à-vis d’une affection qui a même été à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale. En février, un projet de loi soumis par 70 députés a demandé la mise en place d’un plan national sur cinq ans. En vain. Le projet a été enterré. Et il n’y a bien que les mesures de prévention qui fassent aujourd’hui l’unanimité (lire l’encadre).

PREVENTION : Des gestes simples pour éviter la morsure. En forêt, il est indispensable d’adopter des vêtements couvrants et de ne pas s’asseoir dans l’herbe pour éviter les morsures de tiques. Au retour, bien s’examiner sur tout le corps (notamment dans les plis et le cuir chevelu) et être attentif à son état général dans les semaines qui suivent. En cas de découverte d’une ou plusieurs tiques, les retirer au plus vite avec des pinces fines ou, mieux, un tire-tique (vendu en pharmacie), afin d’éviter que la tête ne reste dans la peau. Et, contrairement à une idée reçue, ne pas se servir d’éther ou d’alcool car ils peuvent provoquer un stress chez l’acarien, l’incitant alors à mordre plus fort ou à régurgiter davantage de salive potentiellement infectée.

Des dizaines de symptômes mal repérés : Tout commence souvent par une simple balade en forêt où, la plupart du temps sans s’en rendre compte, nombre de promeneurs se font mordre par une tique. Quelques jours plus tard apparait - ou non -, une éruption cutanée rouge, circulaire, qui se déplace en s’élargissant (érythème migrant), seul signe caractéristique de la maladie. Cette éruption, qui devrait donner l’alerte, n’est présente que dans 60 % des cas et peut ne pas être remarquée par le patient, ni recherchée par le médecin...

Sylvie Riou-Milliot - SCIENCES ET AVENIR N°819 > Mai > 2015

Porteuse de Bactérie, la Tique est Plus Coriace

Les tiques infectées par une bactérie responsable de la maladie de Lyme chez l'homme résistent mieux à la sécheresse et aux variations de température que les autres.

A croire que la bactérie arme l'acarien contre les mauvaises conditions météorologiques ! D'après les travaux de thèse d'une doctorante de l'université de Neuchâtel, en Suisse, ce germe augmenterait les réserves de graisse de l’animal et modifierait ses capacités de stockage d'eau.
Autant de ressources nécessaires à une meilleure survie, en attendant de trouver une proie humaine ou animale à laquelle s'agripper pour troquer un faste repas en échange de la maladie de Lyme.

A.R. - SCIENCE & VIE N°1154 > Novembre > 2013

Il Faut se Méfier du Tamia

Petit et mignon, le Tamia de Sibérie n'en serait pas moins responsable d'une recrudescence de la borréliose de Lyme, une maladie bactérienne transmise à l'homme par les morsures de tiques, selon des chercheurs du Muséum national d'histoire naturelle.

Récemment introduit en France comme animal de compagnie, ce petit écureuil est 30 à 70 fois plus infesté par les tiques que les rongeurs locaux et résiste de la maladie, contribuant ainsi à sa propagation rapide.

Infesté par les tiques, ce petit écureuil transmet une maladie bactérienne.

M.Co. - SCIENCE & VIE > Janvier > 2010

La Fièvre Boutonneuse Méditerranéenne (ou FBM)

La fièvre boutonneuse méditerranéenne (ou FBM) est une maladie due à l'infection par une bactérie de la famille des rickettsies : Rickettsia conorii et transmise par la tique du chien Rhipicephalus sanguineus. Elle est également connues sous d'autres noms : Fièvre à tiques du Kenya, Fièvre boutonneuse, Fièvre de Marseille, Fièvre exanthématique méditerranéenne, Fièvre indienne à tiques, Typhus africain à tiques. (Une Tique adulte ->)

RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE : Maladie présente sur le pourtour méditerranéen, en Afrique et, en Asie, de la Turquie à la Birmanie. En France on peut être contaminé au sud de la Loire entre avril et octobre, période d'activité des tiques.

CONTAMINATION : L'infection est transmise à l'homme par la tique brune du chien ou Rhipicephalus sanguineus. En France, le nombre de cas a nettement diminué depuis que la myxomatose a réduit l'effectif des lapins, hôtes de Rickettsia conorii.

SYMPTÔMES : Après 6 à 7 jours d'incubation silencieuse l'infection génère un syndrome grippal brutal associant fièvre à 39°C, céphalées intenses et photophobie ainsi que des douleurs musculaires et articulaires.
L'éruption ou exanthème apparaît entre 2 et 4 jours au niveau du tronc et évolue par poussées vers les membres, d'abord maculeuse (plane) puis papuleuse (légèrement surélevée au toucher) avec parfois des pétéchies (hémorragies cutanées punctiformes). Elle s'accompagée d'injections conjonctivales.
Le point de morsure de la tique révèle généralement une tache noire (escarre d'inoculation) de 3 à 5 mm centrée sur un halo inflammatoire de 2 à 3 cm de diamètre, souvent accompagnée d'une adénopathie. L'évolution est bénigne dans la plupart des cas mais des complications hépatiques ou neurologiques sont possibles.

DIAGNOSTIC : Le diagnostic est affirmé par des techniques sérologiques, soit le classique test de Weill Felix (agglutination des protéines de bœuf), soit le test ELISA ou encore la méthode par immunofluorescence.

TRAITEMENT : Il repose sur un traitement antibiotique (tétracyclines, rifampicine, chloramphénicol, macrolides) pendant une à trois semaines.

WIKIPEDIA > Octobre > 2009

Plus il fait Chaud, plus la Tique Pique

Le réchauffement climatique pousse la tique du chien à piquer l'homme ! En été, le parasite risque de transmettre davantage la fièvre boutonneuse méditerranéenne.

C'est la conclusion d'une étude publiée par des chercheurs marseillais qui ont observé que des tiques placées à 40 °C pendant 24 heures attaquaient beaucoup plus que celles placées à 25 °C. Des résultats corroborés par le nombre de cas de maladies transmises par ce parasite en été, telle la fièvre boutonneuse méditerranéenne, qui peut être mortelle. Réchauffement oblige, les scientifiques s'attendent donc à une augmentation du nombre de malades, comme lors de la canicule de 2003...

SCIENCE & VIE > Mars > 2007

 

   
 C.S. - Maréva Inc. © 2000 
 charlyjo@laposte.net