Index MICROBIOLOGIE -> BACTÉRIOLOGIE -> PALÉOBACTÉRIOLOGIE
 
 RECHERCHER dans PLANÈTE GAÏA 
 
 
Les Eubactéries ou Eubacteria

Les eubactéries (Eubacteria), ou "vraies bactéries", sont une subdivision majeure des procaryotes, comprenant toutes les bactéries (exceptées les archaeas).

On peut citer par exemple les Chlorobactéries (auxquelles on peut adjoindre, selon la théorie endosymbiotique, les chloroplastes), les Protéobactéries (incluant les mitochondries selon la même théorie), les Cyanobactéries, les Mycoplasmes (Mollicutes), les Entérobactéries, les Pseudomonades et et la plupart des bactéries gram-positives. Anabaena sperica (->)

Note : Ne pas confondre avec les Eobacteria, taxon paraphylétique regroupant les plus primitives des bactéries, les Chlorobacteria et Hadobacteria.

PARTICULARITÉS

Les eubactéries se distinguent d'une part des eucaryotes par leur structure cellulaire (la structure procaryote) dont une des caractéristiques est d'être sans noyau, et d'autre part des Archées par divers aspects chimiques (dont la structure de la membrane cellulaire) et génétiques. Leur taille varie de celle d'un virus, comme certaines nanobactéries (0,05 µm) à une taille supérieure à celle de la moyenne des Protozoaires (Epulopiscium fishelsoni (600 µm x 80 µm) est beaucoup plus grande qu'une Paramécie).

IMPORTANCE BIOLOGIQUE

Si la diversité des formes est faible, les eubactéries occupent la plupart des milieux, et constituent certainement, en nombre de cellules et peut-être en masse, la plus grande partie du vivant. Elles remplissent des fonctions fondamentales dans l'écosystème terrestre, comme par exemple dans le cycle de l'azote ou du soufre. Elles jouent aussi un rôle prépondérant dans le recyclage des déchets organiques. Quand on considère que les mitochondries et les chloroplastes sont des eubactéries symbiotiques, cela inclut aussi la photosynthèse et le métabolisme de l'oxygène (les eubactéries sont à l'origine de tout l'oxygène de l'atmosphère), et elles sont donc la porte d'entrée de toute l'énergie qui fait fonctionner le vivant. Les plus anciens fossiles connus, les stromatolites, sont d'origine bactérienne et sont datés de 3,5 milliards d'années.

CLASSIFICATION

La classification traditionnelle distingue, sur la base du métabolisme, les bactéries photosynthétiques et les bactéries chimiotrophes. La systématique moderne, basée sur les analyses génétiques, distingue de nombreux groupes. On notera, entre autres, les cyanobactéries, un groupe important de bactéries photosynthétiques.

LES EUBACTÉries ET L'HOMME

Historiquement, et peut-être encore dans l'esprit général, les bactéries sont associées aux maladies. En effet, de nombreux parasites sont des bactéries (l'inverse n'est pas vrai). L'étude des bactéries a longtemps été dominée par la pathologie, et, dans une moindre mesure, les applications techniques (entre autres la fermentation, que ce soit pour la favoriser ou la combattre).

HABITAT ET MÉTABOLISME

On trouve des eubactéries dans presque tous les milieux où la vie se révèle possible. Leur répartition va de l'atmosphère aux limites inférieures des sols et des fonds océaniques en passant par tous les écosystèmes.

Selon les lignées, on en trouve des phototrophes (tirant leur énergie de la lumière), chimiotrophes (trouvant leur énergie de gradients chimiques non organiques), hétérotrophes (trouvant leur énergie dans la matière organique, qu'elle soit vivante (parasitisme) ou morte) ; on en trouve des aérobies ou des anaérobies, strictes ou non.

 WIKIPEDIA > Mai > 2009
 

   
 C.S. - Maréva Inc. © 2000 
 charlyjo@laposte.net