Index MICROBIOLOGIE -> VIROLOGIE -> VIH
 
 RECHERCHER dans PLANÈTE GAÏA 
 
 
Le Monde du Sida

Le Premier Malade du Sida

ÇA M'INTÉRESSE Question-Réponses N°16 > Novembre-Janvier > 2017

On sait Pourquoi Certains Séropositifs ne Développent Jamais le Sida

Sur 1000 personnes infectées, 5 ne déclareront jamais la maladie.

Leur secret vient d'être élucidé par des chercheurs du Ragon Institute, à Boston. On savait déjà que certains de ces "contrôleurs d'élite" étaient porteurs d'un gène HLA noté B57, gène permettant aux lymphocytes T de distinguer ce qui appartient à l'organisme de ce qui lui est étranger. Or, l'équipe d'Amp Chakraborty a montré que les lymphocytes T porteurs du gène HLA-B57 n'apprennent à reconnaître que peu d'éléments de l'organisme. Curieusement, cela leur donne une plus grande capacité à désigner au reste du système immunitaire les éléments du VIH qu'il doit cibler, et cela, même quand le virus mute. Ils parviennent ainsi à maintenir une charge virale assez faible pour éviter que la maladie ne se déclare. "Ce type de lymphocytes n'est pas absent chez les personnes dépourvues du gène HLA-B57, ils sont juste plus rares, remarque Amp Chakraborty. L'un des buts de la vaccination pourrait donc être d'activer ces lymphocytes."

C.H. - SCIENCE & VIE > Juillet > 2010

Le Virus du Sida aura Bientôt sa Thérapie Génique

Les antiviraux contre le vims du sida seront-ils un jour remplacés par une thérapie génique ?

C'est l'espoir soulevé par une étude américaine. Les chercheurs ont prélevé des cellules sanguines sur quatre personnes infectées par le VIH et atteintes d'un cancer du sang, ou lymphome, qui est lié au sida. Ils ont ensuite modifié une petite fraction de ces cellules en y introduisant des gènes qui empêchent le développement du VIH. Enfin, les chercheurs ont réintroduit les cellules dans le sang des patients. Par la suite, ils ont constaté que les symptômes de tous les patients s'étaient améliorés et que, chez deux d'entre eux, les cellules guérisseuses s'étaient même multipliées. Pas de garantie, en revanche, sur l'efficacité de ces gènes "médicaments" sur le long terme.

M.K. - SCIENCE & VIE > Août > 2010

Le Génome du Virus du Sida enfin Décodé

R.P. - SCIENCE & VIE > Octobre > 2009

Des Tests vont Traquer les Virus du Singe chez l'Homme

Afin de prévenir les épidémies inédites comme le sida, une campagne entend dépister les rétrovirus simiens dans la population camerounaise. Ancêtres du VIH, les virus de l'immunodéficience simienne, les SIV (en orange ->), sont un danger potentiel pour l'homme.

D'ici à la fin 2003, la première campagne de dépistage des virus de l'immuno-déficience simienne chez l'homme (les SIV) débutera au Cameroun. "Tant que les humains seront en contact avec les singes, la survenue de nouvelles maladies inconnues est à redouter", prévient Eric Delaporte, le responsable de l'équipe de l'Institut de recherche en développement (IRD), qui a mis au point les tests de dépistage. Dans certaines régions du Cameroun, où les habitants chassent le singe, les infections par des SIV, dont certains sont les ancêtres du VIH, sont possibles. "Cette campagne devrait permettre de dépister très tôt les cas de transmission, poursuit le chercheur. Un bon moyen de tirer la sonnette d'alarme, si un virus dangereux pour l'homme apparaît."

Les premiers échantillons seront collectés dans les zones forestières, qui sont des lieux de prédilection pour les infections. Les tests de l'IRD repèrent les virus spécifiques d'une dizaine d'espèces différentes, du chimpanzé au singe hocheur et au cercocèbe à col blanc.
"L'utilisation croisée de ces tests devrait également permettre de dépister les recombinaisons génétiques entre plusieurs SIV", souligne enfin Eric Delaporte. Une technique de détection, qui aurait permis, si elle avait existé à l'époque, d'identifier le VIH dès son apparition.

C.T. - SCIENCE & VIE > Août > 2003
 

   
 C.S. - Maréva Inc. © 2000 
 charlyjo@laposte.net