Le Monde des Limaces (Stylommatophores)

Les Limaces

Stylommatophora
Deroceras reticulatum
Classification
 Règne  Animalia
 Embranchement  Mollusca
 Classe  Gastropoda
 Ordre  Pulmonata
 Sous-ordre  Stylommatophora

Les stylommatophores sont un groupe rassemblant les gastéropodes connus sous les noms d'escargots et de limaces. Il s'agit par conséquent de mollusques presque exclusivement terrestres par opposition aux basommatophores (les lymnées et planorbes) qui partagent avec eux la particularité de disposer d'un poumon, organe de la respiration aérienne, mais sont revenus à un mode de vie aquatique.

Limace est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains gastéropodes sans coquille externe appartenant à l'infra-ordre des Stylommatophora. Les limaces mesurent de 1 à 30 cm. Comme les autres gastéropodes, elles ont quatre tentacules dont deux qui ont des yeux. Les autres sont utilisés pour capter les odeurs et sont sensibles aux goûts. Elles peuvent être phytophages ou carnivores.
Les plus grandes limaces sont aussi appelées des loches. Il existe des animaux aquatiques d'aspect approchant, dits limaces de mer et lièvres de mer, avec lesquels il ne faut pas les confondre. On en compte en Europe une quarantaine d'espèces différentes.

Les ancêtres des limaces habitaient les mers. Ils ont évolué et se sont transformés au cours du temps, pour donner aujourd'hui quelque 103 000 espèces différentes, marines ou terrestres. L'évolution la plus importante a été la transformation des branchies en poumons et une adaptation au milieu terrestre par la production d'un mucus très particulier. La limace reste cependant très dépendante de l'humidité. Elles ont une fonction écologique importante en intervenant dans le contrôle de la végétation et dans le recyclage de la nécromasse. Elles offrent une source de nourriture importante pour de nombreuses espèces dont les oiseaux. Elles sont source de problèmes pour les agriculteurs et les jardiniers, problèmes qui ont justifié la production de pesticides spécialisés (anti-limaces ou limacides), qui se sont hélas avérés polluants et toxiques pour beaucoup d'autres espèces. Les méthodes alternatives sans toxiques étant peu compatibles avec l'agriculture intensive, les limaces, comme les escargots et de nombreux invertébrés ont beaucoup reculé ou disparu d'une grande partie de leur habitat, victime des pesticides.

La limace est un animal à sang froid, essentiellement nocturne ou qui n'est actif que par temps très humide. Son activité varie beaucoup selon les périodes de l'année, la température et l'humidité.
Le cycle de vie des limaces, tout comme leur densité de population, la vitesse de leur reproduction et leur croissance sont conditionnés par les conditions climatiques, la lumière et la nourriture disponible. Les hivers doux favorisent le taux de survie des œufs, des jeunes limaces et leur développement. Les hivers secs et froids peuvent induire une diminution des populations vivant sur une parcelle.
Les limaces ont une nourriture variée, le plus souvent composée de tissus végétaux mais elles peuvent aussi consommer des champignons et des déchets animaux.

Comme l'escargot, la limace est hermaphrodite, c'est-à-dire qu'un même individu est tantôt mâle et tantôt femelle. Les organes mâles sont d'abord activés, puis c'est au tour des organes femelles. Le déclenchement de ces deux phases de l'activité sexuelle est régulée par un système hormonal.
La femelle pond les œufs entre quelques jours et plusieurs semaines après l'accouplement selon l'espèce. Une limace peut pondre entre 100 et 500 œufs en paquets de 10 à 50. Elle les dépose dans un trou creusé dans la terre ou sous un abri. Les œufs sont sphériques, jaunes blanchâtres ou transparents.
La durée d'incubation des œufs dépend des conditions climatiques, en particulier des températures. À 5°C, l'incubation durera jusqu'à trois mois alors qu'à 20°C, deux à trois semaines suffisent. L'humidité du sol doit être comprise entre 40 et 80 %.
Les limaces peuvent donner naissance à une génération par an, une tous les deux ans ou deux par an. Les périodes les plus favorables pour la reproduction sont l'automne et le printemps.
à l'éclosion des œufs, les limaçons mesurent quelques millimètres et sont transparents. Les limaces vivent de neuf à dix-huit mois selon les espèces et la région.

WIKIPEDIA > Octobre > 2012

La Limace Fantôme du pays de Galles Découverte en 2008

Chaque année, les scientifiques trouvent sur notre planète des centaines de nouvelles espèces, animales ou végétales. Voici la Limace Fantôme découverte en 2008.
(Photos de Ben Rowson)

Elle est totalement aveugle, son corps gélatineux est blanc ce qui la rend difficilement observable. Cette espèce est nocturne et carnivore contrairement aux autres espèces de limaces. Elle se nourrit de vers de terre grâce à ses dents en forme de lame d'environ 0,5 mm de long chacune. Cette espèce a été introduite au Pays de Galles mais est originaire de Géorgie et de Turquie mais on n'en a jamais trouvée dans ces deux pays.
Nom : Selenochlamys ysbryda ou la limace fantôme.
Taille : 6 à 7 centimètres de long.
Lieu de vie : Cardiff, Glamorgan, Wales, UK.

SCIENCE & VIE DÉCOUVERTES > Août > 2009

Quand la Limace Léopard fait Tousser

DOSSIER POUR LA SCIENCE HS N°97 > Novembre > 2017
 

   
 C.S. - Maréva Inc. © 2000 
 charlyjo@laposte.net