P L A N È T E  G A Ï A 
 
   
   
 Index ASTRONOMIE -> GALAXIES -> VOIE LACTÉE 
   
 
Laniakea

Où Sommes-Nous ?


CIEL & ESPACE N°558 > Mars-Avril > 2018

Laniakea : Où Sommes-nous dans l'Univers ?


POUR LA SCIENCE N°472 > Février > 2017

Laniakea : Nouveau Visage de l'Univers

Notre galaxie et ses voisines font partie d’un superamas - Laniakea - dont la frontière vient d’être tracée pour la première fois. Cette découverte suggère que l’Univers tout entier serait ainsi organisé.

AMAS DE GALAXIES : Celles-ci sont organisées en groupe de 50 unités environ, puis à plus grande échelle en grappes d'un millier de galaxies, appelées amas. Le rassemblement de ces amas forme des superamas.
PARSEC : Unité de longueur souvent utilisée en astronomie, déduite de la méthode de mesure trigonométrique des distances. Une étoile depuis laquelle la distance Terre-Soleil est vue sous un angle d'un degré est à une distance d’un parsec. Il est égal à 3,08.1016 mètres.
ANNEE-LUMIERE : Unité de longueur très pratique en astronomie équivalente à la distance parcourue par la lumière en un an. Un parsec vaut 3,26 années-lumière.

Voyage aux frontières du superamas Laniakea. C'est une désormais une certitude : des centaines de milliers de galaxies, dont notre Voie lactée, se dirigent toutes vers le « Grand Attracteur » à 630 km/s... Explications.

OU SUIS-JE ? Cette question universelle vient désormais de trouver pour peu qu'on la considère littéralement - une réponse claire et concise grâce aux astrophysiciens : nous, les habitants de la Terre, sommes dans Laniakea soit dans le ciel immense et incommensurable selon la traduction de ce terme hawaiien. Un immense quartier de l'Univers dont une équipe internationale - à laquelle participent les Français Hélène Courtois, de l'Institut de physique nucléaire de Lyon, et Daniel Pomarède, du Commissariat à l’énergie atomique - vient de définir précisémant les contours (1). Désormais, à un voyageur céleste imaginaire, qui chercherait à nous identifier, on pourrait indiquer : prendre la direction du superamas Laniakea, entrer dans l'Amas de la Vierge (Virgo, en latin), traverser le Groupe local, trouver la Voie lactée et, de là, mettre le cap sur le système solaire où se trouve notre petite planète bleue.
Dans cette bulle de 500 millions d'années-lumière que représente Laniakea, se regroupe en effet une foule de petites et grosses galaxies, un fourmillement de points brillants rassemblant une masse équivalente à 1017 (cent millions de milliards) fois la masse du Soleil. C’est ici que se trouve, parmi plus de 100 000 autres galaxies semblables, notre Voie lactée. Cette dernière abrite plus de 200 milliards d'étoiles, dont le Soleil et son cortège de planètes parmi lesquelles la Terre. Ce sont les frontières de Laniakea que les chercheurs ont désormais établies avec précision. Une galaxie peut bien être voisine de la nôtre, mais se trouver en dehors de notre superamas. Cette ligne de démarcation a été "tracée" au terme d’un travail assidu de plus d'une décennie.
Nous fonçons tout droit vers le "Grand Attracteur", une région où la matière est très dense et qui nous attire irrémédiablement, à raison de 630 km/s. Comme si les mille et une routes et autoroutes qui sillonnent Laniakea menaient toutes vers la même mégapole. Le mouvement y est permanent et fluide : pas de remous, ni de grosses vagues, mais un flux convergent. Et c'est précisément ce flux qui distingue toutes les galaxies de Laniakea de leurs voisines, qui elles, ne rejoignent pas ce "cœur" attractif. Est-ce un trou noir, une zone de matiere dense, un astre exotique et inconnu ? Les chercheurs s’interrogent depuis plus de 30 ans sur ce Grand Attracteur dont la découverte remonte au début des années 1980, lorsque les astronomes ont pu mesurer avec précision le mouvement des galaxies.

Les horizons théoriques s'élargissent. La première cartographie dynamique de notre superamas va permettre de mieux comprendre le comportement des galaxies et le rôle de la matière noire.

A.Kh. - SCIENCES ET AVENIR N°813 > Novembre > 2014

Laniakea : notre Adresse dans l'Univers

La première carte dynamique des dizaines de milliers de galaxies qui nous entourent a été réalisée...

Nous sommes tous des habitants de Laniakea - "horizon céleste immense" en hawaiien. C'est ainsi que vient d'être baptisé le superamas qui englobe, outre notre galaxie la Voie lactée, quelque 100.000 autres de taille similaire et plus d'un million de petites galaxies. En tout une masse d'environ 100 millions de milliards de fois la masse du Soleil se trouve regroupée dans un diamètre de 500 millions d'années-lumière. Les chiffres semblent immenses mais, à l'échelle de l'Univers, il s'agit juste de notre "quartier", dont les limites se heurtent à celles des autres superamas de galaxies, Persée-Poisson ou encore Coma.

La première cartographie dynamique de Laniakea a été réalisée à partir d'un catalogue de vitesse de 8000 galaxies par une équipe internationale à laquelle participent Hélène Courtois de l'Institut de physique nucléaire de Lyon et Daniel Pomarède du CEA de Saclay. On y voit des filaments blancs qui représentent les trajets des galaxies. La Voie lactée est le point rouge au bout d'un de ces filaments. Les galaxies au sein de Laniakea semblent irrémédiablement attirés par une région inexplorée appelée le "grand attracteur", un peu comme les eaux d'un bassin versant convergent vers une ravine. L'étape d'après : reconstituer les mouvements des superamas voisins.

A.Kh. - SCIENCES ET AVENIR N°812 > Octobre > 2014
 

   
 C.S. - Maréva Inc. © 2000 
 charlyjo@laposte.net