P L A N È T E  G A Ï A 
 
   
   
 ASTRONOMIE -> SYSTÈME SOLAIRE -> PLANÉTOLOGIE 
   
 
L U N E S  de  M A R S

Phobos a été Rayé par une Collision

B.R. - SCIENCE & VIE N°1217 > Février > 2019

Les Lunes de Mars sont Électrisées

F.D. - SCIENCES ET AVENIR N°850 > Décembre > 2017

Formation de Phobos et Deimos

LA RECHERCHE N°515 > Septembre > 2016

Phobos et Deimos

Mars a deux lunes, Phobos et Déimos, toutes deux petites et de forme irrégulière, lesquelles sont probablement des astéroïdes capturés. Elle a des calottes glaciaires polaires qui contiennent de l'eau gelée et du dioxyde de carbone. La gravité est d'environ un tiers de celle de la Terre (~3 m/s2).

Les deux satellites naturels de la planète, Phobos (gros) et Déimos (petit) orbitent près de la planète, à quelques milliers de kilomètres de celle-ci et sont certainement des astéroïdes capturés. Elles sont liées à Mars par les forces de marées, montrant toujours la même face dans sa direction. Comme Phobos orbite autour de Mars plus rapidement que ne tourne la planète elle-même, les forces de marées font décroître son rayon orbital de manière lente, mais constante, au rythme de 9 cm par an. Dans une quarantaine de millions d'années, Phobos s'écrasera sur la surface martienne. Déimos, en revanche, est assez éloigné pour que son orbite tende plutôt à s'éloigner, cela de manière infiniment lente.
Les 2 satellites ont été découverts en 1877 par Asaph Hall, et semblent à première vue avoir été nommés d'après les personnages de Phobos et de Déimos de la mythologie grecque, les fils du dieu Arès de la Grèce antique. Mais en fait, cette dénomination est un érudit clin d'œil aux habitués des lettres classiques, et une allusion à un vers grec, "Le Dieu de la guerre arrive, flanqué de ses 2 satellites (hommes de main) peur et terreur" : si les fils d'Arès étaient ainsi nommés, c'est tout simplement parce que phobos signifie en grec "peur", et deimos "terreur".

LA LUNE DE MARS (PHOBOS) S'EST FORMÉE COMME LA NOTRE
On pensait que Phobos, satellite naturel de Mars, n'était qu'un astéroïde "capté" par la gravitation de celle-ci. Mais son orbite était circulaire, et de récentes observations montrent qu'il partage des composants avec la planète rouge. Mars aurait subi un choc avec un autre objet céleste, et la poussière dégagée se serait mise en rotation et regroupée pour former Phobos : c'est le même scénario que pour la naissnce de la Lune.

P.O. - SCIENCE & VIE > Décembre > 2010
LE MYSTÈRE PHOBOS ET DEIMOS
L'origine des deux petits satellites martiens est encore inconnue
. Selon une première hypothèse, il s'agirait d'astéroïdes capturés par Mars. Seul problème ; leur orbite circulaire autour de la planète est alors difficile à expliquer. Autre scénario : Phobos et Deimos seraient des morceaux de la planète rouge arrachés lors d'un impact météoritique géant. Sauf que leur composition est très différente de celle de Mars. Moins populaire, une troisième hypothèse prétend que les deux astres sont nés en même temps que Mars dans son disque d'accrétion. Les échantillons de Phobos devraient permettre de trancher. Et qui sait, "un quatrième scénario, plus solide que les autres, verra peut-être le jour, exactement comme après le retour des échantillons lunaires pour expliquer la formation de notre satellite", commente Jean-Pierre Bibring, de l'IAS.

CIEL & ESPACE > Novembre > 2009

Le 27 août 2003, à 9h51 UTC, fut atteinte la plus grande proximité depuis près de 60 000 ans entre Mars et la Terre, soit environ 55 758 000 km. La dernière occasion d'un si grand rapprochement entre les deux voisines est estimée à 57 617 av. J.-C. Des analyses détaillées du portrait gravitationnel du système solaire permettent de prévoir un rapprochement encore plus étroit pour 2287.

LE CRATÈRE DE PHOBOS

Phobos, l'une des deux lunes de Mars, a été photographiée le 23 mars par la caméra haute résolution de la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter.


Les clichés, pris à moins de 6000 kilomètres de distance, ont permis de repérer des détails d'une grande précision autour du cratère d'impact Stickney, d'un diamètre de 9 km. La taille modeste de Phobos (une vingtaine de kilomètres de diamètre) et sa très faible gravité (un millième de la gravité terrestre) sont insuffisantes pour imposer une forme sphérique à ce petit corps rocheux. Pour ces mêmes raisons, les reliefs du cratère sont fortement marqués.

S.R. - SCIENCE ET AVENIR > Juin > 2008

Nom
Diamètre (km)
Masse (1016 kg)
Rayon orbital moyen (km)
Période orbitale (d)
Phobos
22,1 (26,8 × 21,0 × 18,4)
1,070
9 380
0,319
Déimos
12,4 (15,0 × 12 × 10,4)
0,224
23 460
1,262

C.S.M. - PLANÈTE GAÏA > Juin > 2008

 

   
 C.S. - Maréva Inc. © 2000 
 charlyjo@laposte.net